Archives du mot-clé vannes

Red Star-Vannes : les réactions des supporters

image
(Crédit photo : Pierrick de Morel)

REACTIONS – Vendredi soir, le Red Star a battu Vannes (1-0) pour la plus grande joie des 1.300 supporters audoniens présents à Bauer. Nous en avons rencontré quelques uns à la sortie du stade pour récolter leurs impressions sur le match. Et le pénalty raté par le vannetais Aguemon dans les dernières secondes de jeu était dans tout les esprits…

Le match n’a pas été suivi que depuis le stade, mais également sur les réseaux sociaux : Red Star Actus vous propose donc une revue de tweets et de messages postés sur Facebook avant, pendant et après la victoire audonienne.

Publicités

Vannes : les Audoniens peuvent remercier leur bonne étoile

En s’imposant vendredi face à Vannes (1-0) grâce à un but de Kévin Lefaix, le Red Star a abordé la phase des matchs retour de la meilleure des manières. Mais tout n’a pas été simple face à des joueurs bretons qui ont raté un pénalty dans les arrêts de jeu.

Un but, une victoire. Le minimum syndical dont les joueurs audoniens ne peuvent que se satisfaire au vue du scénario d’un match qu’ils auront longtemps dominé de la tête et des épaules, avant de reculer et de subir la pression des Bretons.

L’attaque audonienne omniprésente

La première occasion dangereuse pour le Red Star survient à la 17e minute : parfaitement servi dans la surface de réparation par Laborde, Lafon tente sa chance en pivot mais envoie le ballon dans le ciel de Saint-Ouen.

Puis à la demi-heure de jeu, c’est Lefaix qui déboule plein axe pour se présenter seul face à Petit, mais le gardien vannetais remporte son duel avant de s’interposer quatre minutes plus tard sur une reprise de volée de Gaëtan Laborde, très bon vendredi soir (voir ci-dessous).

On se dit alors que le manque de réalisme est de retour du côté de l’attaque audonienne, mais Lefaix finit par trouver le chemin des filets à la 41e minute : dans la même position que sur son action précédente, le n°9 tente sa chance et trompe cette fois la vigilance de Petit. 1-0 à la pause, un score logique au vue du peu d’occasions de l’adversaire du soir.

image
(Crédit photo : Pierrick de Morel)

Du danger de reculer…

Le retour des vestiaires coïncide avec une baisse du rythme de la rencontre. Les joueurs audoniens se montrent moins entreprenant, reculent et commencent à subir les attaques vannetaises. 

A la 67e minute de jeu, Thomasson récupère le ballon à l’entrée de la surface de réparation et prend sa chance, mais sa frappe passe à côté des montants de Vincent Planté. L’attaquant vannetais a eu nouvelle occasion d’égaliser quelques minutes plus tard : bien servi par ses coéquipiers à la limite du hors-jeu, il rate à nouveau le cadre, de peu (73e).

Fin de match folle

Alors que les deux équipes s’acheminaient doucement vers ce score de 1-0, tout s’est accéléré dans les dernières secondes du match. A la suite d’un coup franc breton à 30 mètres du but, Pierrick Cros bouscule son adversaire direct dans la surface de réparation de Vincent Planté. L’arbitre sanctionne le défenseur audonien d’un carton jaune et indique le point de pénalty.

Aguemon pense alors avoir l’égalisation au bout du pied, mais envoie le ballon dans les tribunes de Bauer, qui explose de soulagement après avoir retenu son souffle. Le coup de sifflet final est accueilli par une nouvelle vague de joie des 1.300 supporters présents au stade.

Au classement, le club audonien réalise une bonne opération, en s’éloignant de la zone rouge, à cinq points avant les matchs du samedi. Les Redstarmen sont onzième, avec 25 points.

Un homme dans le match : Gaëtan Laborde. Le milieu de terrain prêté par Bordeaux a été dans tous les bons coups, pressant, centrant et amenant en permanence le danger devant le but adverse. Moins en vue en seconde période, il aura malgré tout pesé sur le match. 

National : se ressaisir face à Vannes

image
En Coupe de France, les Vannetais et leur défenseur Nestor Kodjia (à droite) avaient posé des problèmes à l’AS Monaco, avant d’être éliminés (2-3) – Crédit photo : vocfoot.net, avec l’aimable autorisation du club

AVANT MATCH – Les Audoniens retrouvent Bauer et leurs supporters pour la première fois en 2014. Pour cet événement, l’adversaire s’appelle Vannes, un club breton en difficulté mais dont il va falloir se méfier pour s’éloigner de la zone rouge.

Pour le premier match de l’année à domicile, l’adversaire qui se présente vendredi à Bauer est à la portée des Audoniens.

Avec le club breton de Vannes, les Redstarmen reçoivent l’avant-dernier du championnat et se voient offrir l’occasion de s’éloigner de cette zone rouge qui n’est qu’à deux points.

« Une équipe à prendre au sérieux »

Ce match n’aura cependant rien d’une partie de plaisir : pour le directeur sportif Steve Marlet, Vannes compte “quelques individualités assez dangereuses”, comme par exemple l’attaquant Yannick Aguemon, buteur contre Monaco lors des trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France. “C’est une équipe qu’il va falloir prendre au sérieux”, nous avait expliqué l’ancien international français.

Côté breton, ce déplacement en Seine-Saint-Denis arrive dans un contexte compliqué pour le club. “Vannes n’est pas bien en ce moment, le classement le montre”, nous a confié Michel Blondin, trésorier de l’association du Vannes OC, qui s’inquiète également de la menace d’un retrait de quatre points qui pèse sur son équipe.

Back to Bauer

La clé du match repose sûrement dans l’état d’esprit des joueurs audoniens. Battus il y a quinze jours à Fréjus (2-3), le groupe de Sébastien Robert reste sur deux belles victoires à domicile face à Ajaccio (2-1) le 13 décembre puis face à Uzès-Pont-du-Gard (3-0) une semaine plus tard

Retrouver leur stade et leur public pourrait être l’occasion de renouer avec la victoire et de lancer, peut-être, une nouvelle dynamique pour cette deuxième partie de saison.