Red Star – Créteil : des débuts ratés, mais…

VIDÉO | Pour son grand retour en Ligue 2, le Red Star a été battu vendredi soir par des Cristoliens plus réalistes (1-0). Mais ce premier revers a permis de mettre en lumière, déjà, des automatismes encourageants pour la suite de la saison.

Si les Audoniens espéraient des retrouvailles mémorables avec la Ligue 2, c’est un peu raté… Seize ans après son dernier match à ce niveau, le champion de National a trébuché lors de sa toute première rencontre, contre Créteil (0-1).

La faute à un Andriatsima hyper réaliste, qui sera parvenu à se faire oublier de la défense audonienne pour reprendre de près un centre de Mathieu Lafon et tromper Planté (68e).

Des Audoniens plus dangereux

Un but cruel, qui était inscrit après une longue période de domination des Vert et Blanc. Car si les joueurs de Rui Almeida ont un peu souffert en début de rencontre – deux corners pour Créteil en 20 minutes – ils finissaient par prendre et la mesure de leurs adversaires, et  le contrôle du ballon.

A ce petit jeu-là, quelques joueurs se sont particulièrement illustrés, avec notamment un Makhedjouf en grande forme, qui se heurtait à deux reprises à Kerboriou, vigilant (22e, 39e).  Puis c’est Lefaix qui, pour ses grands débuts dans le monde professionnel, mettait la pression sur la défense adverse, sans succès (55e, 60e). Sliti, très remuant également vendredi, avait la balle du 1-1 dans les pieds, mais écrasait trop sa frappe (83e).

Se souvenir du positif

Au final, le Red Star a eu des occasions, et même plus que son adversaire. Mais le réalisme était du côté de Créteil, qui aura finalement plombé le début du championnat des Audoniens.

Rien de catastrophique pour le moment : il faudra s’appuyer sur les signes positifs entrevus au stade Pierre-Brisson – joueurs en forme, multiplication des occasions dangereuses… – pour continuer à travailler et partir en quête des premiers points audoniens dans ce championnat de Ligue 2. Prochain rendez-vous pour le Red Star, ce sera le samedi 8 août, avec un déplacement au Stade Bollaert, chez le relégué lensois.

On a aimé : la jolie entente entre Hameur Bouazza et Jérôme Hergault côté droit. Les qualités offensives de l’ancien joueur de Luzenac ont permis de remonter bon nombre de ballons, un relais sur lequel s’est beaucoup appuyé Bouazza pour s’immiscer dans la défense adverse. Une association intéressante.

On n’a pas aimé : Beauvais. Exilé loin de Saint-Ouen, le Red Star a eu du mal à emmener ses supporters avec lui. Résultat : des tribunes vides, animées essentiellement par les chants des Cristoliens qui eux, étaient véritablement en déplacement. Les 1.410 personnes présentes dans les tribunes du stade Pierre-Brisson ont fait regretter les 2.999 spectateurs que pouvait contenir Bauer. Mais en attendant une autre solution, il faudra faire contre mauvaise fortune bon cœur : un retour en Ile-de-France n’a pas à l’ordre du jour, et les Audoniens ne peuvent pas se passer de soutien toute la saison.

Publicités

Une réflexion sur « Red Star – Créteil : des débuts ratés, mais… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s