Red Star – ASSE : merci Messieurs !

VIDÉO | Battu par Saint-Etienne à Jean Bouin (1-2), le Red Star a quitté mardi la Coupe de France sur une défaite qui n’enlève rien au parcours honorable des Vert et Blanc. Les Audoniens vont pouvoir se concentrer sur le National et la montée en Ligue 2.

La logique a été respectée, mardi soir : l’ogre de la Ligue 1 a éliminé le petit du National. Mais le duel entre David et Goliath aurait pu, comme dans la légende, tourner en faveur de David.

Un stade de rugby pour une pelouse de rugby

Dans un stade habituellement réservé aux rencontres de rugby, les deux équipes avaient logiquement droit à une pelouse de rugby, soit indigne d’un huitième de finale de Coupe de France.

Les appuis étaient parfois hésitants, et les glissades fréquentes. Pas de quoi cependant déconcentrer les Audoniens qui, dès le coup d’envoi, affichaient la même envie que face à Arles Avignon ou Marseille Consolat aux tours précédents.

Ruffier rapidement sollicité

Dès la sixième minute, le portier stéphanois Stéphane Ruffier devait intervenir sur un centre puissant de Sliti, alors que Bouazza était à l’affût dans la surface. Puis, c’est Cros qui plaçait sa tête sur un corner, sans parvenir à trouver le cadre (9e).

Saint-Etienne se montrait également dangereux avec des tentatives Erding (11e) et de Nguemo (15e), sans succès jusqu’à cette 18e minute et un coup franc de Mollo côté gauche, bien repris par Van Wolfswinkel après une sortie ratée de Bobby Allain.

L’inspiration de Bouazza

Un coup dur suivi quelques minutes plus tard de l’expulsion logique de Julien Ielsch, après un tacle dangereux sur Van Wolfswinkel (25e) Avec ce but de retard et un joueur en moins, les supporters présents à Jean Bouin tentaient de se rassurer : c’est dans ce type de contexte que naissent les plus grands exploits.

C’est aussi ce que devait se dire Hameur Bouazza lorsque, reprenant un centre magnifique de Beziouen, l’attaquant vert et blanc trompait Ruffier pour un but déjà entré dans l’histoire du Red Star (28e). Plus rien ne serait marqué avant la pause.

Pas de quoi rougir

Au retour des vestiaires, les joueurs de Sébastien Robert se montraient moins dangereux. Sur la pelouse, l’ASSE semblait plus à l’aise, et aurait même pu prendre l’avantage dès la 49e minute, si Erding n’avait pas envoyé le ballon dans le ciel parisien, après un bon centre en retrait de Van Wolfswinkel. Quelques minutes plus tard, Allain déviait une frappe du gauche de Hamouma (62e), alors que les Audoniens avaient du mal à franchir la ligne médiane.

Le but de la victoire pour Saint-Etienne allait finalement arriver à moins de dix minutes du coup de sifflet final, alors que les travées du stade parisien pensaient déjà aux prolongations : Cros déviait dans son but un centre de Mollo pour Erding, trompant son propre gardien. Le Red Star ne reviendrait pas, et quitte la Coupe de France la tête haute.

Publicités

2 réflexions sur « Red Star – ASSE : merci Messieurs ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s