Red Star – Marseille Consolat : soir de fête à Bauer

VIDÉO | Sérieux, concentré et réaliste, le Red Star s’est qualifié sans trembler pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, en battant logiquement Marseille Consolat vendredi soir (2-0). Le tout dans un stade Bauer en fusion. Les Audoniens peuvent désormais se tourner vers la réception de Saint-Etienne. (Crédit photo : Pierrick de Morel)

Un huitième de finale de Coupe de France, les supporters vert et blanc n’avaient plus connu ça depuis avril 1992.

A l’époque, leur club évoluait en Ligue 2 et s’était défait de Guingamp (2-1 ap), avant de s’incliner contre l’AS Cannes au tour suivant (1-0 ap).

Prêts pour Saint-Etienne !

Le 10 ou le 11 février prochain, joueurs et supporters audoniens vont connaître à nouveau le frisson d’un huitième, et contre une belle équipe : le tirage au sort leur a en effet promis la réception de Saint-Etienne, actuellement quatrième de Ligue 1.

Mais pour s’offrir cette confrontation de rêve, les joueurs audoniens devaient auparavant se défaire d’une équipe qu’ils connaissent un peu mieux, avec la réception de Marseille Consolat.

Les Audoniens rapidement dangereux

Après leur match nul du mois de septembre (1-1), les deux clubs se retrouvaient donc à nouveau sur le synthétique de Bauer, et comme lors de leur dernière confrontation, c’est le Red Star qui rentrait le mieux dans la partie. Dès la 10e minute, Makhedjouf prenait sa chance d’une volée du plat du pied, qui passait au-dessus du but de Gueydon.

L’action la plus dangereuse de cette première période intervenait quelques minutes plus tard : lancé par Sliti, Bouazza déboulait côté gauche et tentait de trouver Beziouen dans la surface de réparation, mais son centre à ras-de-terre était capté par le portier provençal dans les pieds de l’attaquant (20e). En face, Marseille Consolat tentait bien quelques incursions, mais la défense audonienne se montrait vigilante.

Allegro, comme un symbole

Le match allait se débloquer au retour des vestiaires, grâce à l’ouverture du score de Samuel Allegro, capitaine Allegro, celui-là même qui avait été si précieux la saison dernière lorsque la situation était compliquée pour le club, celui qui est abonné au banc depuis le début du championnat.

Après un centre de Beziouen et un cafouillage dans la surface de réparation, le défenseur central reprenait la balle pour tromper un Gueydon déjà à terre (50e). Natif de Saint-Chamond, à proximité de Saint-Etienne, le vétéran audonien avait peut-être une raison de plus que ses coéquipers de vouloir affronter les Verts…

Et puis la partie s’est totalement emballée. Devant un Kop en fusion, les Audoniens poursuivaient leurs assauts, décidant de ne pas se satisfaire de ce maigre avantage. C’est d’abord Hergault qui prenait sa chance, avant de voir sa frappe déviée par la défense adverse (61e). Puis Cros, qui plaçait sa tête sur un coup franc de Sliti, mais sa tentative passait de peu à côté (70e).

Deux penalties, un seul but

A la 78e minute, l’occasion de faire le break était offerte aux Vert et Blanc lorsque l’arbitre désignait le point de penalty après une faute sur Tall dans la surface de réparation. Mais Sliti envoyait le ballon s’écraser sur la barre transversale.

Un raté qui n’allait finalement pas trop handicaper son club, puisque l’arbitre sifflait à nouveau penalty en faveur du Red Star, quelques minutes plus tard. Cette fois, c’est Beziouen qui s’en chargeait pour offrir définitivement la victoire au Red Star (85e). Les joueurs pouvaient faire la fête avec leurs supporters : les Audoniens sont en huitième de finale de la Coupe de France.

Vers un huitième de finale délocalisé ? Après avoir évoqué la possibilité de jouer ce Red Star – ASSE au Stade de France, le président audonien Patrice Haddad semble envisager une délocalisation du côté du stade Jean Bouin, dans le XVIe arrondissement parisien. Une possibilité qui n’est pas du goût des supporters audoniens : avant même le coup de sifflet final, le Kop a résonné de chants aussi explicites que « Le Stade de France, on n’ira pas ! » ou « Et Saint-Etienne c’est à Bauer ! »

Publicités

4 réflexions sur « Red Star – Marseille Consolat : soir de fête à Bauer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s