Red Star – Fréjus : la tête ailleurs

VIDÉO | Dans un contexte national troublé par une semaine d’attentats, le Red Star recevait vendredi soir Fréjus Saint-Raphaël, dans le cadre de la 17e journée de National. Une rencontre qui s’est soldée par un score nul et vierge. (Crédit photo : capture d’écran Dailymotion)

La France se souviendra longtemps de ce 9 janvier 2015, et ce ne sera pas en raison du match qui a opposé à Bauer le Red Star à Fréjus ce vendredi-là…

Quelques heures avant le coup d’envoi de la rencontre, le pays venait en effet de connaître le dénouement tragique de 48 heures de tension, des attentats dans les locaux de Charlie Hebdo mercredi 7 janvier jusqu’à la prise d’otages meurtrière dans une épicerie casher de la capitale. Pour un bilan effroyable de 17 victimes en deux jours.

Une minute d’applaudissements

C’est donc dans ce contexte que les 22 acteurs ont pénétré sur la pelouse de Bauer. Malgré une ambiance pesante, les RedStarfans étaient présents en nombre pour supporter les Vert et Blanc. Et plutôt qu’une minute de silence, les victimes de ces actes de barbaries ont eu droit à une minute d’applaudissements, tandis que les joueurs arboraient un brassard noir.

Côté sport – puisque le match eu bel et bien lieu – le Red Star entamait bien la rencontre, les camarades de Vincent Planté se montrant rapidement dangereux et entreprenants.

Des Varois peu dangereux

A la 23e minute de jeu, Belvito d’une frappe puissante venait secouer le montant de Deneuve et par la même occasion les travées de Bauer.

Les Varois eux, ne semblaient pas avoir de grandes ambitions, et Vincent Planté n’avait pas beaucoup de travail durant cette première période, les incursions des Fréjusiens étant correctement contenues par la défense audonienne. Malgré cette domination, les hommes de Sébastien Robert ne réussissaient cependant pas à faire trembler les filets du portier varois.

Deux mi-temps identiques, aucun but

La deuxième mi-temps ressemblait à la première, à un détail près : l’exclusion de Nicolas Belvito à 20 minutes du coup de sifflet final. Une décision plutôt litigieuse de la part de M. Bar, qui ne facilitait la tâche pas des Audoniens incapables d’inscrire ce but qui leur aurait donné l’avantage, malgré les entrées en jeu de Hameur Bouazza et de Naïm Sliti.

Les deux formation se quittaient donc sur ce score vierge, et dans un climat de tension obligeant l’arbitre à rejoindre les vestiaires escorté par les stadiers.

Se reprendre à Luçon

La défaite de Bourg-Péronnas face au leader parisien (1-0) et le nul concédé par Boulogne-sur-Mer sur la pelouse de Marseille Consolat (2-2) pouvaient donner des regrets aux Vert et Blanc : l’occasion était belle de conforter leur place au sommet du National.

Le prochain match pour les joueurs de Sébastien Robert, ce sera vendredi 16 janvier face à Luçon, au stade de la Mouzon, où il faudra prendre les 3 points pour ne pas laisser le PFC s’échapper davantage en tête.

Nabil NOUNI (avec Pierrick de MOREL)

Publicités

Une réflexion sur “ Red Star – Fréjus : la tête ailleurs ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s