Red Star – Dunkerque : Bauer attend ça avec impatience

AVANT MATCH | Après un mois loin de ses terres, le Red Star retrouve enfin Bauer vendredi soir pour la réception de Dunkerque. Avec l’envie de se reprendre après le revers à Chambly, et de retrouver les sommets du National. (Crédit photo : Pierrick de Morel)

Pour les habitués de Bauer, les derniers souvenirs d’un match dans leur enceinte fétiche remontent au 7 novembre. Autant dire une éternité.

Car depuis cette défaite contre Strasbourg (1-2), les Audoniens ont enchaîné les déplacements, tant en championnat qu’en Coupe de France. Et le bilan est plutôt positif : en dehors d’un faux pas frustrant contre Chambly (0-1), les joueurs de Sébastien Robert se sont largement imposés à Avranches (4-2), et ont validé leur billet pour les 32èmes de finale de la Coupe de France en évitant de tomber dans les pièges tendus par Noeux-les-Mines (2-1 a.p.) puis Forbach (3-0).

Dunkerque solide hors de ses bases

Mais avant de repenser à la Coupe et au futur choc contre Arles-Avignon, en janvier prochain, l’heure est venue de se concentrer à nouveau sur le National, avec la réception de Dunkerque. D’autant que l’adversaire est à prendre au sérieux.

Si il n’occupe que la neuvième place du classement, l’USLD est sur une série de sept matchs sans défaite, toutes compétitions confondues (quatre victoires, trois nuls). Surtout, l’équipe de Fabien Mercadal voyage plutôt bien : en championnat, Dunkerque est avec Colmar l’équipe qui a pris le plus de points à l’extérieur (12), avec le joli bilan de trois victoire, trois nuls et seulement une petite défaite.

« Ils nous craignent« 

Si l’entraîneur nordiste prend son adversaire très au sérieux, il n’a pas oublié que ses joueurs avaient peut-être un léger avantage psychologique, comme il l’a confié dans les colonnes de La Voix du Nord« Ils nous craignent car on leur avait fait mal l’an passé [ndlr : 2-2 lors du match aller à Bauer, victoire 2-0 au retour]. On n’a pas grand-chose à perdre. »

Les Vert et Blanc sont prévenus : si la fête s’annonce belle en tribunes, ce qui se jouera sur la pelouse sera tout, sauf une partie de plaisir.

Le groupe audonien : Vincent Planté, Bobby Allain – Samuel Allegro, Rémi Fournier, Romuald Marie, Pierrick Cros, Julien Ielsch, Jérôme Hergault – Danilson Da Cruz, Florian Makhedjouf, Massire Kanté, Farid Beziouen – David Bellion, Hameur Bouazza, Kévin Lefaix, Nicolas Belvito.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s