GFC Ajaccio – Red Star : pas de quoi rougir

VIDÉO – En s’inclinant vendredi soir sur la pelouse du Gazelec (2-1), le Red Star a probablement dit adieu à ses rêves de Ligue 2. Si les Audoniens peuvent nourrir quelques regrets, cette défaite n’efface pas une saison réussie, qui aura vu le club de Saint-Ouen passer en quelques mois de la zone rouge au haut du tableau.

National ? Ligue 2 ? Vendredi soir, en inscrivant le deuxième but du GFC Ajaccio, Famara Diedhiou a probablement mis fin au suspense qui agite Saint-Ouen depuis quelques mois : sauf un improbable retournement de situation, le Red Star entamera à partir du mois d’août sa quatrième saison d’affilée en National.

Pour espérer évoluer à l’échelon supérieur, les Audoniens ne devaient pas perdre la rencontre à haut risques qui les opposait au Gazelec. Ils se sont finalement inclinés, au terme d’un scénario qui leur laissera sûrement des regrets.

Une première mi-temps complètement ratée

Fidèle à sa mauvaise habitude, le Red Star a eu le tort de laisser filer les quarante-cinq premières minutes de jeu pour ne se réveiller qu’en seconde période. Le problème, c’est que les joueurs de Thierry Laurey sont bien mieux rentrés dans leur match : dès la deuxième minute de jeu, Diedhou inquiétait la défense audonienne avec une tête qui filait de peu au-dessus du but de Planté. Cinq minutes plus tard, c’est Florian Fabre qui tentait sa chance depuis l’extérieur de la surface audonienne, mais sa frappe était captée par le portier vert et blanc (7e).

Le gardien audonien ne pouvait en revanche rien sur la tête croisée de Julien François sur corner (17e) : avec son quatrième but de la saison, le défenseur donnait à son équipe un avantage logique tant la domination corse était évidente en ce début de match. Le reste de la première période voyait les assauts corses se multiplier, tandis que l’attaque audonienne ne parvenait pas à se montrer dangereuse.

Lefaix était tout près

Au retour des vestiaires, les rôles s’inversaient : les Redstarmen se montraient plus pressants, plus dangereux, tandis que c’était au tour des Corses de subir et d’encaisser un but. Bien lancé par Gaëtan Laborde, Lee trompait Maury de loin et relançait la rencontre (59e), une minute seulement après avoir inscrit une autre réalisation de la tête, refusée pour une position de hors-jeu du Coréen.

En confiance, le Red Star maintenait sa pression, et était tout près de faire plier la défense du Gaz pour la deuxième fois de la soirée lorsque Kevin Lefaix se présentait seul face à Maury, pour un duel remporté par le portier corse (73e).

Saint-Ouen avait laissé passé sa chance : trois minutes plus tard, Ajaccio obtenait ce penalty qui lui permettait de prendre définitivement l’avantage, et de conforter un peu plus sa place sur un podium qu’il n’a pas quitté depuis la première journée du championnat. L’US Orléans promu à la faveur de sa victoire sur le Paris FC (2-0), il reste une place à prendre pour accéder à la Ligue 2. On voit mal comment elle pourrait échapper aux joueurs de l’Île de Beauté.

A noter : pour célébrer son but, Famara Diedhiou a voulu réitérer le geste désormais célèbre de Dani Alves. Dimanche 27 avril, sur le terrain de Villareal, le défenseur barcelonais avait mangé une banane lancée par un supporter adverse. Mais la répétition de cet acte anti-raciste par l’attaquant du Gazelec n’a pas été du goût de l’arbitre, Johan Amel, qui a sanctionné le joueur d’un carton jaune. Une scène plutôt surprenante, captée par les caméras de Ma Chaîne Sport

Préparer la suite

La défaite de vendredi est certes frustrante, mais ne doit pas masquer l’essentiel : si le Red Star ne jouera pas en Ligue 2 l’année prochaine, ce n’est pas seulement en raison de cette contre-performance sur la pelouse du stade Ange Casanova.

Les explications de cette montée ratée sont à chercher dans un début de championnat catastrophique – pas de victoire avant la 7e journée – ou dans des points perdus lors de matchs à la portée des Redstarmen, comme par exemple face à Carquefou ou Luçon à domicile, ou contre Bourg Péronnas à l’extérieur.

Au soir de la 31e journée de championnat, les Audoniens sont septième de National, un classement maintenant anecdotique. Il reste trois journées avant de tourner la page de cette édition 2013-2014 de National : il sera alors temps de faire le bilan de cette saison un peu folle, et de préparer la suite.

Comme l’annonçait Le Parisien fin avril, Allegro, Fardin et Cros ont déjà prolongé leurs contrats respectifs, preuve de leur attachement au club et de leur envie de poursuivre une aventure dans laquelle ils sont prêts à s’investir. La saison qui s’achève fournira certainement des clés pour aborder la suivante avec un objectif : accéder à une Ligue 2 que le club de Saint-Ouen a quitté en 1999.

A noter : côté supporters, la rencontre a été très suivie depuis Saint-Ouen, où une soirée spéciale avait été organisée dans une pizzeria de la ville en présence d’une cinquantaine de supporters. Mais les joueurs ont également été soutenus depuis la Corse, puisque deux Audoniens avaient fait le déplacement. Ils se sont consolés de la défaite du Red Star en allant faire un petit tour sur les rives de la Méditerrannée samedi matin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s