Dunkerque – Red Star : une soirée à oublier

 LA FIN DES ILLUSIONS ? – Une attaque inoffensive et une défense friable : le visage affiché par les Audoniens vendredi soir à Dunkerque était bien loin de celui d’un candidat à la montée. Conséquence logique : le Red Star s’est incliné dans le Nord (2-0) et a peut-être dit au revoir à ses rêves de Ligue 2.

Si le Red Star rêve d’accéder à la Ligue 2 dès cette saison, sa position au classement ne lui autorise aucun faux pas. La défaite face à Dunkerque, vendredi, est donc plus qu’un coup d’arrêt pour les Vert et Blanc : elle marque peut-être la fin de leurs espoirs de montée.

Les joueurs de Sébastien Robert ne peuvent même pas nourrir de regrets après leur mauvais résultat dans le Nord : face à une équipe motivée par la perspective du maintien, ils ne se sont que trop rarement montrés dangereux. C’est même tout logiquement qu’ils ont encaissé le premier but, dès la septième minute de jeu.

Tout s’est joué en première mi-temps

Parti côté droit, Mouaad Madri servait Muraglia, dont la frappe était repoussée mais pas captée par Allain. Tchokounte, qui avait bien suivi, en profitait pour ajuster le portier audonien et ouvrir le score.

Il faut ensuite attendre vingt minutes pour entrevoir une véritable réaction audonienne : après avoir récupéré le ballon dans l’axe, Gaëtan Laborde sprintait vers le but dunkerquois et tentait sa chance du droit, mais sa frappe passait à côté du but de Jean-Christophe Bouet.

En face, Dunkerque prenait confiance, et inscrivait un deuxième but avant le retour des vestiaires, grâce à l’omniprésent Madri. Servi côté droit par Sennevil, l’attaquant nordiste partait tromper Allain du plat du pied (43e). Incapable de réagir, les Audoniens affichaient par la suite une inquiétante apathie, pour finalement s’incliner logiquement sur la pelouse du stade Tribut.

Luzenac y est déjà, Orléans devrait suivre

Le problème, c’est que la défaillance audonienne – qui offre quasiment le maintien à l’USL Dunkerque – n’a pas été suivie d’un faux pas des Corses du GFC Ajaccio : les joueurs de Thierry Laurey se sont imposés chez eux face à Colomiers (1-0), confortant ainsi leur troisième place sur le podium.

L’autre information de cette 29e journée est à chercher du côté de Luzenac : en s’imposant face à Boulogne (1-0) , les Pyrénéens ont validé leur montée vers l’échelon supérieur, pour la plus grande joie de leur directeur sportif, Fabien Barthez.

Accroché à domicile par Strasbourg (1-1), le dauphin du championnat Orléans devrait lui aussi rapidement valider son ticket pour la Ligue 2. Reste la question de la troisième place, toujours occupée par Ajaccio avec 7 points d’avance sur le Red Star.

Si mathématiquement rien n’est perdu pour les Audoniens, il est évident qu’ils ont réalisé une bien mauvaise opération vendredi soir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s