Red Star – Le Poiré-sur-Vie : une victoire, un espoir

VIDEO – Un but de Lefaix, un autre de Laborde : le Red Star a réalisé le match quasi-parfait vendredi soir face au Poiré-sur-Vie, en s’imposant devant ses supporters (2-1). Avec cette victoire, les Audoniens mettent la pression sur le GFC Ajaccio, défait à Boulogne-sur-Mer et dont la troisième place reste mathématiquement accessible.

Habitué des fins de matchs mouvementées, le Red Star n’a pas failli à sa réputation vendredi soir. Sauf que cette fois, les Audoniens n’étaient pas dans la peau de l’équipe qui tente de revenir au score, mais dans celle qui veut conserver son avantage.

Lefaix-Laborde, duo gagnant

Pourtant, contrairement à leur – mauvaise ? – habitude, ce sont les Vert et Blanc qui avaient ouvert le score, et ce dès la première période : bien servi par Laborde, Lefaix coupait la passe de son jeune coéquipier pour tromper Mermillod (38e).

Au retour des vestiaires, le passeur se transformait en buteur, et les Audoniens doublaient la mise : après une volée ratée de Marie sur corner, Laborde reprenait la balle pour ajuster le gardien vendéen (54e).

L’addition aurait même pu être plus lourde si Kevin Lefaix n’avait pas raté un penalty, sa frappe étant bien capté par Mermillod (63e). Ce sauvetage allait donner une tournure nouvelle à la fin de la rencontre.

Ajaccio s’incline à Boulogne

Fait assez rare pour être signalé cette saison : en cette fin de match, Bauer n’espérait pas un retour de son équipe, mais craignait une égalisation adverse. Bien que mené, le Poiré-sur-Vie ne baissait pas les armes et mettait la pression sur la défense audonienne.

Heureusement pour les Vert et Blanc, Boby Allain, titulaire en l’absence d’un Vincent Planté blessé à la cuisse, était dans un grand soir : le gardien audonien s’interposait sur une frappe de Touré (68e), puis de Bourgaud (79e).

Si il ne pouvait rien sur la tête de Lusinga qui finissait dans sa lucarne (89e), le portier n°2 évitait le pire une minute plus tard en sortant une volée de Gbohou, à quelques secondes du coup de sifflet final. Un arrêt réflexe qui permettait aux siens de prendre les trois points et de revenir sur le Gazelec, battu à Boulogne (2-0). Avec quatre points d’écart entre Corses et Audoniens, la fin de championnat s’annonce serrée…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s