Red Star-Orléans : être à la hauteur

AVANT MATCH | Fort de sa victoire en Alsace la semaine dernière et de sa belle cinquième place au classement, le Red Star retrouve le stade Bauer vendredi pour un choc face au dauphin du championnat, Orléans. Le match s’annonce d’ores et déjà comme la grande affiche de cette 26e journée. (Crédit photo : Adrien Richard, avec l’aimable autorisation du club)

La Ligue 2, l’U.S. Orléans est quasiment certain d’y accéder à l’issue de la saison. Actuellement deuxième du championnat avec 49 points – soit douze unités d’avance sur la quatrième place – le club du Loiret a peu de chances de voir cette montée lui échapper.

« Le Red Star est une équipe en forme« 

L’objectif désormais, c’est d’être assuré de terminer dans le top 3 du National le plus rapidement possible, comme l’explique l’attaquant orléanais Loris Arnaud.

Mais l’ancien joueur du PSG est conscient que le match de vendredi sera “compliqué » : « Le Red Star est une équipe en forme, qui prend beaucoup de points à domicile”, analyse celui qui est arrivé cet hiver à Orléans.

Problème pour les Vert et Blanc : les joueurs d’Olivier Frapolli ont connu la semaine dernière face à Colomiers (0-0) leur douzième match d’affilée sans défaite, et Orléans est invaincu en 2014. Mais c’était également le cas de Colmar il y a quelques jours, ce qui n’a pas empêché le Red Star de revenir d’Alsace avec les trois points (2-0).

Et puis les grands matchs n’ont pour le moment jamais été un problème pour les Audoniens : à Bauer, ils peuvent se targuer cette saison d’avoir fait tomber le leader Luzenac (4-1) et le troisième du championnat Ajaccio (2-1, en décembre dernier).

Un objectif : être régulier

Reste la question de la régularité. Après la victoire à Colmar, Sébastien Robert avait fixé un objectif à ses joueurs : enchaîner les bons résultats. Car le Red Star a tout connu au cours de ces trois derniers match : la victoire en Alsace donc, mais aussi le partage des points face à Carquefou à domicile (1-1), et la défaite contre Amiens (0-2), il y a trois semaines.

Quant à la question de la Ligue 2, difficile d’en parler pour les Redstarmen : à neuf journées de la fin du championnat, le podium est mathématiquement accessible, mais dépend de deux facteurs : un sans-faute de la part des Audoniens, et un affaiblissement du GFC Ajaccio. Or pour le moment, les Corses ne montrent aucun signe de déclin et s’accrochent à leur troisième place.

Le groupe audonien : Planté, Allain – Marie, Allegro, Cros, Antunes, Ielsch – Fardin, Sidibé, Makhedjouf, Lafon, Castro – Lefaix, Lee, Laborde, Diaby.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s