Amiens-Red Star : regarder vers le haut du tableau

AVANT MATCH – Une semaine après leur victoire face au leader Luzenac (4-2), le groupe audonien se déplace au Stade de la Licorne pour affronter Amiens. Le club picard, en difficulté, peut permettre au Red Star de s’affirmer un peu plus comme un candidat à la montée en Ligue 2. (Crédit photo : Julien Bertrand, Wikimedia Commons)

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour les Audoniens : après avoir accueilli – et battu – le leader Luzenac vendredi dernier, les Redstarmen se déplacent à Amiens, un club dans la tourmente.

Un seul responsable : le patron

Dix-septième et relégable, les Picards n’ont plus connu la victoire depuis la réception du Paris FC (1-0) : c’était lors de la 12e journée, le 8 novembre dernier. Depuis, les joueurs d’Olivier Echafnoui ont enchaîné matchs nuls et défaites, de quoi plomber l’ambiance au sein du club.

La descente en CFA, le groupe y pense depuis quelques temps déjà, son président Bernard Joannin ayant évoqué cette possibilité dès le mois de janvier. Lors de ses vœux pour 2014, il n’avait ainsi pas hésité à évoquer son “échec » : « Beaucoup de personnes parlent et portent des jugements mais il n’y a qu’une personne qui est responsable : c’est le patron. Point barre !”, expliquait-il à l’époque.

Preuve de la gravité de la situation, le club a décidé que l’accès aux tribunes du Stade de la Licorne pour le match de vendredi serait gratuit, avec un mot d’ordre : “Mobilisons-nous”. Une opération qui ne concerne cependant pas les supporters audoniens : ceux qui auraient décidé de se rendre en Picardie devront donc payer leur billet.

image

La zone rouge ? Un vieux souvenir…

Côté audonien, Amiens est surtout un bon souvenir pour les joueurs puisque la rencontre au match aller avait coïncidé avec la première victoire de la saison (1-0, but de Lefaix), quand les Vert et Blanc étaient encore sous les ordres de Laurent Fournier.

Depuis, du chemin a été parcouru. Après une longue période de doute, avec la menace permanente de la relégation, les bons résultats ont succédé aux bons résultats, à tel point que la montée en Ligue 2 devient envisageable pour un groupe longtemps abonné aux profondeurs du classement.

Avant les coups d’envoi de cette 23e journée de National, les Audoniens sont huitièmes, à cinq points de la troisième place aujourd’hui détenue par le GCF Ajaccio. Les joueurs savent désormais ce qu’ils ont à faire pour se rapprocher encore un peu plus de ce podium.

Le groupe audonien : Planté, Allain – Marie, Allegro (cap.), Cros, Ielsch, Fardin, Makhedjouf, Lafon, Castro, Laborde, Lee, Antunes, Sidibé, Orsattoni, Tulasne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s