Red Star-Luzenac : le leader s’en souviendra

VIDÉO | C’est un exploit comme Bauer n’en avait pas connu depuis longtemps : vendredi, les Audoniens se sont imposés face au leader Luzenac (4-2), au terme d’une rencontre qui avait tous les ingrédients du grand match. Un scénario incroyable, des buts magnifiques et un succès qui relance le Red Star en championnat.

Battre le leader à domicile, le Red Star sait faire : en décembre, les joueurs du GFC Ajaccio en avaient fait l’amère expérience (2-1). Vendredi, ce sont les Pyrénéens de Luzenac qui ont connu la défaite en Seine-Saint-Denis, au terme d’un scénario bien plus mouvementé que celui vécu par les Corses.

Menés mais pas abattus

Bien rentrés dans leur match, les Audoniens sont rapidement dominés par les visiteurs, la demi-heure de jeu coïncidant avec le premier tournant de la rencontre. Après plusieurs occasions nettes – Boutaïb (31e), Derouard (32e), Ech-Chergui (35e) – Luzenac finit par trouver le chemin des filets. Servi au point de penalty par l’un de ses coéquipiers, Idriss Ech-Chergui prend le temps de contrôler le ballon pour ajuster Vincent Planté et ouvrir le score (36e).

Un but cruel, mais qui n’assomme pas les Audoniens : moins de trois minutes après cette réalisation, Alexis Lafon place une tête au second poteau des cages de Quentin Westberg, qui dégage sur Lee. Le Coréen frappe mais sa tentative est déviée. A la pause, le Red Star est mené 1-0.

Le soir de Lee

Le retour des vestiaires va rappeler la récente victoire face au PFC (3-2) : les Audoniens semblent transfigurés par la pause de quinze minutes à laquelle ils viennent d’avoir droit et, comme à Montreuil le 31 janvier dernier, ils égalisent rapidement grâce à Florian Makhedjouf (52e), avant de prendre l’avantage grâce à Lee (66e), déjà buteur… à Déjerine.

Le Coréen inscrit alors son deuxième but de la saison, et même rapidement son troisième (72e), sur un magnifique service de Ielsch. A 3-1, la rencontre paraît pliée, mais Luzenac rappelle à ses hôtes qu’il n’occupe pas la tête du championnat pour rien.

Après une faute de Marie à l’entrée de la surface de réparation, Derouard envoie un coup franc magistral dans la lucarne du but de Vincent Planté, relançant ainsi le suspense (73e). Temporairement, puisque l’inévitable Gaëtan Laborde choisit d’inscrire son huitième but de la saison en toute fin de rencontre (84e) et assure aux siens un succès mérité.

Et maintenant, on fait quoi ?

Pour comprendre la mesure de la performance audonienne, le quotidien La Dépêche qualifiait dimanche la défaite de Luzenac de bon coup de règle sur les doigts, rappelant qu’en 5 ans et 178 matchs de National, c’est la neuvième fois seulement que les Pyrénéens encaissent quatre buts.

Au classement, les choses se précisent pour les Audoniens. Avec 11 points d’avance sur la zone rouge, la lutte pour le maintien semble ne plus être qu’un mauvais souvenir. Huitième, le Red Star peut regarder vers le haut du tableau et, pourquoi pas, une troisième place qui n’est plus qu’à cinq unités.

Deuxième meilleure affluence de la saison

Côté tribune, Bauer a accueilli ce vendredi 2.004 personnes, deuxième meilleure affluence cette saison après la réception de Strasbourg en août (2.056 spectacteurs). Le match a débuté avec un tifo en l’honneur de Rino della Negra, et s’est achevé par une communion entre les joueurs et le public.

Publicités

2 réflexions sur “ Red Star-Luzenac : le leader s’en souviendra ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s