Paris FC-Red Star : Costauds !

VIDÉO | Menés dès la demi-heure de jeu suite à un penalty litigieux, les Audoniens ont su revenir dans ce derby grâce à leur capitaine Samuel Allegro, avant que la rencontre ne s’emballe dans le dernier quart d’heure. Le Red Star s’est finalement imposé (3-2), au mental.

Il y a eu de tout dans ce derby. Du jeu, de l’engagement, des avertissements, des expulsions et surtout des buts. Cinq très précisément, dont trois pour les Audoniens qui se sont imposés à Déjerine au terme d’un match complètement fou.

Penalty litigieux

Le match a débuté par une longue phase d’observation, les deux équipes semblant hésiter à prendre des risques. La première alerte sérieuse survient à la 23e minute : l’attaquant parisien Laifa se retrouve seul face à Planté, qui parvient à dégager le ballon en catastrophe.

Sept minutes plus tard, c’est le premier tournant du match : l’arbitre accorde un penalty au PFC pour une faute peu évidente – Tirage de maillot ? Main d’un défenseur audonien dans la surface ? – que Toko se charge de transformer. 1-0, c’est le score à la mi-temps.

Le match rapidement relancé

Au retour des vestiaires, les Audoniens semblent avoir oublié ce coup du sort et il ne leur faut pas plus de quatre minutes pour trouver le chemin des filets : Orsattoni –  tout juste rentré à la place de Ricca et auteur d’une très bonne deuxième période – trouve la tête de Samuel Allegro sur corner. 1-1, le match est relancé.

Il va l’être d’autant plus lorsqu’à la 62e minute, Chevalier est logiquement exclu pour avoir stoppé irrégulièrement Lee, qui partait seul au but. Six minutes plus tard, le Coréen, plutôt maladroit jusque là, se montre enfin dangereux et reprend de la tête un centre de Marie pour envoyer le ballon dans les buts de Demarconnay.

Solides mentalement

On pense alors que le plus dur est fait, mais le PFC parvient à revenir grâce à un but de Traore sur corner (2-2, 74e). Pas de quoi déstabiliser les Audoniens, qui reprennent l’avantage deux minutes plus tard grâce à Laborde, qui trompe Demarconnay en deux temps (76e). Le parcage des visiteurs, bien plus bruyant que le reste du stade depuis le début de la rencontre, exulte.

La suite, c’est une fin de match tendue, avec une nouvelle occasion dangereuse pour Laborde (87e) puis deux nouveaux cartons rouges, pour Makhedjouf et Traoré, avant le coup de sifflet final qui libère les Redstarmen.

Ce deuxième succès de la saison à l’extérieur – après celui obtenu au Poiré-sur-Vie – permet au Red Star de totaliser 25 points et de se hisser – enfin – dans la première partie de tableau. La fameuse zone à risque s’éloigne encore un peu plus…

Un homme dans le match : Samuel Allegro. Si la défense du Red Star a été moins sereine que d’habitude, elle a malgré tout su s’extraire de situations dangereuses, notamment grâce à la solidité de son capitaine. Véritable leader de cette équipe, il aura ouvert la voie de la victoire en relançant ses coéquipiers par un but, dès le retour des vestiaires.

Publicités

2 réflexions sur « Paris FC-Red Star : Costauds ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s